Le Gars

audio

excerpt

audio

excerpt

« Est-ce femme ? est-ce flamme ? C’est une âme qui se damne. – Ta mort ! – Mon plaisir ! Danserai à en mourir ! » M.T.

En 1922, Marina Tsvétaïeva écrit en russe un poème qui s’inspire du célèbre conte d’Afanassiev, « Le Vampire », l’histoire de la belle Maroussia qui tombe amoureuse de celui avec lequel elle a dansé toute la nuit, et qu’elle surprend le lendemain en train de dévorer un cadavre. En 1929, à Paris, Tsvétaïeva entreprend de traduire ce poème en français. Elle l’intitule « Le Gars ». Plus tard, elle le réécrit sous forme de conte qu’elle accompagne d’un avant-propos pour l’édition française. C’est cet ensemble qui est ici lu par Anna Mouglalis. Variations sur un même thème, où vie et mort se mêlent, se trahissent, se traduisent, ces trois textes jouent brillamment avec une langue teintée d’une inquiétante étrangeté.

Ce livre audio a été honoré du Prix du public 2020 de La Plume de Paon.

Book details

About the author

Marina Tsvétaïeva

Marina Tsvétaïeva, née en 1892 à Moscou, émigre en 1922, après la Révolution d’Octobre. Après trois ans passés à Berlin et en Tchécoslovaquie, elle se rend à Paris, où elle vit de 1925 à 1938. Refusant « l’esprit de parti », elle n’est acceptée ni par les Rouges, qui l’accusent d’avoir trahi leur cause (notamment dans son recueil Le Camp des cygnes), ni par les Blancs, qui lui reprochent son admiration pour Maïakovski ou Pasternak. Elle retourne ensuite en URSS, et s’y suicide en 1941.

You will also like

Read by

Read by

Read by