Feu la cendre

audio

excerpt

audio

excerpt

« Il y a plus de quinze ans, une phrase m’est venue, comme malgré moi, revenue, plutôt, singulière, singulièrement brève, presque muette : Il y a là cendre. Là s’écrivait avec un accent grave : là, il y a cendre. Il y a, là, cendre. Mais l’accent, s’il se lit à l’œil, ne s’entend pas : il y a là cendre. À l’écoute, l’article défini, la, risque d’effacer le lieu, la mention ou la mémoire du lieu, l’adverbe là… Mais à la lecture muette, c’est l’inverse, là efface la, la s’efface : lui-même, elle-même, deux fois plutôt qu’une. Cette tension risquée entre l’écriture et la parole, cette vibration entre la grammaire et la voix, c’est aussi l’un des thèmes du polylogue. Celui-ci était fait pour l’œil ou pour une voix intérieure, une voix absolument basse. Mais par là même il donnait à lire, peut-être à analyser ce qu’une mise en voix pouvait appeler et à la fois menacer de perdre, une profération impossible et des tonalités introuvables. » J.D.

Book details

About the author

Jacques Derrida

Jacques Derrida (1930-2004), philosophe à l’influence planétaire, a développé une école de pensée autour de la « déconstruction ». Né à El Biar, en Algérie, il a longtemps enseigné à la Sorbonne et à l’École normale supérieure et a été directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales. Cofondateur du Groupe de recherches sur l’enseignement philosophique (Greph) et du Collège international de philosophie dont il fut le directeur à sa création en 1983-1984, il a également enseigné dans plusieurs universités américaines. Son oeuvre magistrale est composée de plus de 80 livres.

You will also like