Circonfession

audio

excerpt

audio

excerpt

Jacques Derrida couche ce texte sur le papier de janvier 1989 à avril 1990, alors que sa mère se meurt. Il a alors 59 ans. 59 bandes d’écriture composent ce tissu verbal, chacune constituée d’une seule phrase, pour une année de vie. « Circonfession » – hybridation de « confession » et « circoncision » – est nourri d’éléments biographiques. Mais la confession est à la fois possible et impossible, dit l’auteur, qui ne sait pas qui parle, qui prie dans ce texte, ni ce qui se dit en secret.

« Peut-on nommer son propre sang ? Et décrire la première blessure, ce moment où, paraissant au jour, le sang se refuse encore à la vie ? À supposer qu’on se rappelle sa circoncision, pourquoi cet acte de mémoire serait-il une confession ? L’aveu de quoi, au juste ? Et de qui ? À qui ? Rôdant autour de ces questions, essayant, comme au clavier, une voix juste au-dedans de moi, je tente de dire de longues […] phrases, et de les murmurer au plus près de l’autre qui pourtant les aspire, soupire, expire, les dicte même. Cette diction est aussi une dictée. Plusieurs voix résonnent en une, dès lors, elles se croisent, elles se disputent même une parole finalement torsadée. » J. D.

Book details

About the author

Jacques Derrida

Jacques Derrida (1930-2004), philosophe à l’influence planétaire, a développé une école de pensée autour de la « déconstruction ». Né à El Biar, en Algérie, il a longtemps enseigné à la Sorbonne et à l’École normale supérieure et a été directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales. Cofondateur du Groupe de recherches sur l’enseignement philosophique (Greph) et du Collège international de philosophie dont il fut le directeur à sa création en 1983-1984, il a également enseigné dans plusieurs universités américaines. Son oeuvre magistrale est composée de plus de 80 livres.

You will also like