J'ai cherché…

audio

excerpt

audio

excerpt

« Quels mots trouver qui dénoueraient tes tensions te videraient de ton angoisse apaiseraient ce qui te ronge. Quels mots trouver qui te clarifieraient te révéleraient à toi-même transformeraient ton regard. » C.J.

Les souvenirs « de l’enfance à l’âge adulte » deviennent des micro-récits autobiographiques scandés, martelés par une voix qui souligne certains des mots les plus importants. Souvenirs trouvant leur source dans la mort portée en soi : deuil éternel de la mère génitrice jamais connue, mots ressassés, harcelants, épuisants. Souvenirs de lecture qui devient le sujet même des textes. Souvenirs lumineux enfin, pour la période plus récente de la vie de l'auteur qui disent son enthousiasme dans le cadre de rencontres. S'ils sont encore pour certains frappés de noirceur, ils ne concernent plus l’intériorité de l’auteur mais le chaos du monde dans lequel il vit aujourd’hui. L’écriture fait naître et laisser parler les morts aussi bien que les « exilés des mots ». À l’écoute des deux voix, on comprend que la conquête des mots fut aussi conquête de soi et de son destin. (d'après Nelly Carnet, « Revue Autre sud » n° 46, sept. 2009)

About the author

Charles Juliet

Charles Juliet est né en 1934. Élevé par une famille de paysans suisses auprès de laquelle il avait été placé, il entre à 12 ans dans une école militaire puis est admis à l’École de santé militaire de Lyon, où il reste trois ans, avant d’abandonner ses études pour se consacrer à l’écriture. Depuis 1973, date de la sortie de son premier livre, « Fragments », il a publié chez P.O.L la presque totalité de son oeuvre dont « Lambeaux » (1995), un texte autobiographique, « Traversée de nuit » (1997), « Lueur après labour » (1997), « Ténèbres en terre froide » (2000), « L’Incessant » (2002)... et plus récemment, « Lumières d’automne » (2010), « Moisson » (2012), « Apaisement » (2013), « Gratitudes » (2017). Il a reçu le prix Goncourt de la poésie en 2013 et le Grand prix de l’Académie Française en 2017 pour l’ensemble de son oeuvre.

You will also like