Charlotte Perkins Gilman

Charlotte Perkins Gilman (1860-1935), célèbre intellectuelle féministe américaine du tournant des XIXe et XXe siècles, naît dans le Connecticut où elle connaît une enfance difficile, marquée par l’abandon du père. Prolifique, elle compose romans, nouvelles, poèmes, essais et articles, et milite à travers les États-Unis et l’Europe pour le socialisme et les droits des femmes. Publié en 1892, « Le papier peint jaune » suit la dépression post-partum qu’elle traverse après la naissance de sa fille. La célèbre « cure de repos » du Dr Mitchell manque de peu de la rendre folle et elle s’en sort en lui désobéissant et se remettant à écrire. Au sujet de la nouvelle, elle expliquera : « Le but n’était pas de faire sombrer les gens dans la folie, mais de les faire réchapper à la folie, et ça a marché. »