Isabelle Carré

Isabelle Carré commence sa carrière au cinéma à 17 ans dans « Romuald et Juliette » de Coline Serreau. Nommée plusieurs fois aux Césars, elle reçoit celui de la meilleure actrice en 2003 pour son rôle d’une femme atteinte de la maladie d’Alzheimer dans « Se souvenir des belles choses » de Zabou Breitman. L’année suivante, le Molière de la meilleure comédienne lui revient pour « L’Hiver sous la table » de Roland Topor mis en scène par Zabou Breitman. Son premier roman, Les Rêveurs (Grasset, 2018), a reçu le Grand prix RTL-Lire, et sa lecture dans « La Bibliothèque des voix » est saluée d’un Coup de cœur de l’Académie Charles Cros. En 2020 paraît son second roman : « Du côté des Indiens » (Grasset). Sensible et engagée, elle défend les droits des enfants.

Read by