Isabelle Carré

Isabelle Carré commence sa carrière au cinéma à 17 ans dans Romuald et Juliette, un film de Coline Serreau. Après plusieurs nomination aux Césars, elle reçoit, en 2003, le César de la meilleure actrice pour son rôle d’une femme atteinte de la maladie d’Alzheimer dans Se souvenir des belles choses de Zabou Breitman. L’année suivante, elle est récompensée par un Molière de la meilleure comédienne pour la pièce L’hiver sous la table. Elle privilégie les comédies, et joue tout aussi bien au théâtre qu’au cinéma. Elle est engagée auprès de plusieurs associations qui militent pour les droits des enfants. Les Rêveurs est son premier roman.