Alma Mahler

Alma Mahler (1879-1964) est née à Vienne d’un père peintre et d’une mère cantatrice. Excellente pianiste, sensible à la peinture, elle se fait très vite remarquer dans les milieux intellectuels viennois, autant par son talent et sa personnalité que par sa beauté. En 1901, elle rencontre Gustav Mahler, directeur de l’Opéra impérial, qu’elle épouse un an plus tard – bien qu’il lui fasse promettre d’arrêter de jouer et de composer. Durant la Seconde Guerre mondiale, alors veuve, elle migre aux États-Unis. Elle sera, jusqu’à la fin de sa vie, une figure importante du milieu artistique new-yorkais et n’aura jamais cessé de fasciner.