Alina Reyes

Depuis son premier roman, Le Boucher (le Seuil, 1988), Alina Reyes construit une œuvre littéraire marquée par le questionnement du corps revendiqué comme acte politique.