Échos tiré de Nouveaux contes d'hiver

audio

excerpt

Échos tiré de Nouveaux contes d'hiver

Échos

tiré de Nouveaux contes d'hiver

Read by

audio

excerpt

Pellegrina Leoni, la diva qui a perdu sa voix, fuit Rome et rencontre un homme dans les montagnes. Il lui raconte son secret qui le tient éloigné de la civilisation. Confiante que, malgré la dureté de la vie, Dieu octroie parfois un « da capo », un recommencement, une résurrection, elle se réfugie dans l’église d’un petit village. Elle y entend alors sa propre voix, dans le corps d’un enfant, chanter le « Magnificat ». Elle décide alors de prendre comme élève ce jeune soliste, rescapé d’une catastrophe.

« Non, dit Pellegrina, je ne suis pas de l’espèce des lunatiques et vous, comme tous les autres, vous êtes en droit de vous moquer de moi. Mais voyez-vous, Niccolo, certains voyageurs sont attirés par un but qu’ils ont devant eux comme le fer est attiré par l’aimant. D’autres sont poussés par une force qui se trouve derrière eux de la même façon que la flèche est projetée par la corde. » K.B.

« Échos » (1957), nouvelle tirée de « Nouveaux contes d’hiver », traduction de l’anglais par Solange de La Baume, Gallimard, 1977

Book details

About the author

Karen Blixen

Karen Blixen (1885- 1962) compte parmi les plus grandes plumes danoises du XXe siècle. Sa carrière d’écrivaine se double d’une vie active et aventureuse. Elle fut également journaliste. Après avoir vécu au Kenya à partir de 1908, elle rentre au Danemark en 1931 et se consacre à l’écriture. Elle a notamment écrit « La Ferme africaine » (1937) qui connut un immense succès, « Les Contes d’hiver » (1942), « Nouveaux contes d’hiver » (1957) et « Le Dîner de Babette » (traduit du danois par Marthe Metzger, Gallimard, 1961).

You will also like

Read by